Défendre la sylviculture

1 réponse

  1. Didier CARON dit :

    Bonjour’
    Monsieur du Bus est un sage et à la fin de cette vidéo, j’avais les larmes aux yeux et mettant en perspective son approche de la gestion des forêts avec l’état de la forêt de Compiègne que je vois de mon bureau. Comme il a raison de mettre en doute cette sylviculture de l’argent qui base son action sur des choix qui sont valides aujourd’hui sans garantie dans le temps … Je connais beaucoup de responsables marketing qui seraient heureux de faire de la prospective produit ou de marché à 70 – 80 – 100 ans … Tout cela démontre que la logique de marché n’est pas la bonne voie à suivre et qu’en cette période d’incertitude climatique et d’erosion de la biodiversité d’autres choix s’imposent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *