Handicaps en milieu rural

Handicaps en milieu rural

Série de reportages, août 2022

En 2022, nous avons décidé de travailler plus spécifiquement sur le vaste sujet du handicap en milieu rural. Il s’agissait de prendre la mesure de la part d’inclusivité présente sur notre plateau rural et de documenter des situations de vies que nous imaginions bien différentes de celles en métropoles.

Par mail, téléphone ou de vive voix, plusieurs personnes se sont manifestées. Et dans certains cas, ce fut l’occasion de créer un film, éminemment politique, profondément intime, ou les deux à la fois.

Voici la compilation des 7 films réalisés à cette occasion, ainsi qu’en fin de liste quelques archives qui touchent également au sujet.

Une chose est sûre, nous n’avons pas fait le tour de ce vaste sujet, loin de là, mais nous sommes heureux de partager ce petit bout de chemin !

Nous profitons de l’occasion pour remercier toutes celles et ceux qui sont venus nous voir.

Au sommaire

L’inclusion à l’école, entre la marge et la norme62'

Depuis 2005, toutes les écoles ont l’obligation d’accepter l’inscription des enfants « présentant un handicap ou un trouble invalidant de la santé ».

À travers deux portraits d’enfants scolarisés dans des écoles classiques – à Eymoutiers et Égletons – ce reportage cherche à entendre les difficultés, à traduire les multiples réflexions et à capter les joies que le principe d’inclusion scolaire apporte à notre société.

Une femme aux cheveux courts bouclés affiche un air concentré, sa main posée sur le menton. Elle porte à son oreille un implant auditif mauve.À l’écoute d’Irène09' 47''

Quand son professeur de mathématiques du lycée lui disait de le solliciter si elle ne comprenait pas, Irène lui répondait « Mais je comprends Monsieur, le problème, c’est que je n’entends pas ».

Malentendante depuis son plus jeune âge, Irène ne laisse pas son handicap la définir. Elle est une femme engagée dans son travail de professeure de mathématiques ainsi que dans la vie associative et politique de son village. Dans ce reportage, elle nous invite à découvrir son quotidien bien rempli à travers ses oreilles appareillées. Ouvrez grand vos écoutilles et laissez-vous transporter !

Le film s’inscrit dans un cycle de réalisations de Télé Millevaches autour des situations de handicap en milieu rural. Il est disponible en version sous-titrée pour sourds et malentendants.

Un vieil homme aux cheveux et à la barbe blanche est attablé dans un salon. Il manipule avec attention des lettres de Scrabble posés sur une petite surface blanche encadrée. Face à lui, une quadragénaire aux longs cheveux bouclés observe ses gestes.Parlons de la pluie et du beau temps23'

Jacques a vécu de nombreuses vies et aime les partager. Mais son quotidien a changé à la suite de plusieurs AVC qui ont grandement réduit sa mobilité et la perception du monde qui l’entoure. C’est pour l’aider à vaincre son isolement et ses difficultés que Sophie, aide médico-psychologique à domicile, vient le voir matin et soir. Méfiant dans un premier temps, Jacques s’est finalement ouvert à Sophie en qui il a maintenant une pleine confiance.

Nous avons filmé sur plusieurs semaines leur quotidien, où se mêlent recherche d’autonomie et temps d’échanges complices et réconfortants.

Le film s’inscrit dans un cycle de réalisations de Télé Millevaches autour des situations de handicap en milieu rural. Il est disponible en version sous-titrée pour sourds et malentendants.

Dans une pièce aux murs nus, deux personnes se font face. Elles tendent leurs mains l'une vers l'autre, paume ouverte, sans qu'elles ne se touchent.Le soin au sens large14'

Dans un hameau excentré de Saint-Martin-Château, les membres de l’association La Broussaille finissent de rénover deux bâtiments, dans l’idée de recevoir à la fois des artistes et des personnes porteuses d’un handicap ou en souffrance psychique. Une hybridation entre lieu de résidence et de répit, avec pour mot d’ordre la rencontre.

Reportage sur l’initiative de Léa et Mitia qui, avec une petite équipe de volontaires, nous invitent à considérer tout ce qui soigne, au-delà et en complément de l’action médicale.

Le film s’inscrit dans un cycle de réalisations de Télé Millevaches autour des situations de handicap en milieu rural. Il est disponible en version sous-titrée pour sourds et malentendants.

Des petits gestes14'

Depuis sa petite maison et son grand jardin, Monique prend soin. Soin d’elle, de ses plantes, de ce qui l’entoure. D’un jour à l’autre, l’énergie qu’elle y met change, selon les aléas d’une maladie difficile à décrire, à appréhender et à nommer.
Dès lors, quelle place pour la relation aux autres, quand le moindre petit geste peut accaparer toute énergie ? Et quand, double difficulté, le handicap occasionné n’est visible qu’irrégulièrement, provoquant de l’incompréhension ?

Ce film n’est pas l’exposé d’une maladie handicapante. Il est le fruit d’une rencontre entre Monique et Sarah, jeune réalisatrice espagnole.
Échanger avec Monique, donner du relief à ses paroles, c’était l’occasion de se confronter à cette part d’invisible qui existe dans l’expérience de la maladie au long cours, du fait de sa dilution dans le quotidien.

Le film s’inscrit dans un cycle de réalisations de Télé Millevaches autour des situations de handicap en milieu rural. Il est disponible en version sous-titrée pour sourds et malentendants.

Un travail ordinaire17'

Notre société accorde une très grande valeur au fait de travailler. Au-delà de la survie économique, le travail est un facteur et un marqueur d’intégration et de normalité. Le milieu dit « ordinaire » de travail peut être un endroit de pression et d’objectif de performance qui n’est pas adapté à tout le monde.

C’est pourquoi il existe des établissements comme l’ESAT « Les Ateliers la Source » de Sornac, qui permettent aux personnes en situation de handicap de continuer à exercer une activité professionnelle dans des conditions adaptées. Nous avons rencontré plusieurs de ces travailleurs et leur avons posé des questions sur leurs parcours, leurs ressentis et leurs projets d’avenir.

Le milieu de travail dit « ordinaire » est-il un objectif à atteindre ?

Le film s’inscrit dans un cycle de réalisations de Télé Millevaches autour des situations de handicap en milieu rural. Il est disponible en version sous-titrée pour sourds et malentendants.

Dans un bureau, un grand écran plat affiche l'image d'une quinquagénaire aux traits du visage préoccupés. A côté de cet écran se tient un homme masqué.Des voix face au mépris13'

Le 11 janvier 2022 était organisée à Guéret une rencontre entre, d'une part, divers élus politiques locaux et responsables de l'administration sanitaire et d'autre part de nombreux professionnels du milieu médico-social, qui se nomment entre eux « les oubliés du Ségur de la Santé ». Ces derniers tirent depuis un certain temps la sonnette d'alarme sur leurs conditions de travail et se sentent particulièrement dévalorisés.

Aucun des responsables invités ne s'est présenté.

En allant confronter directement le Conseil départemental de la Creuse, les manifestant·e·s se heurtent à la complexité du système politique et de la répartition des responsabilités parmi les différentes instances.

Le film s’inscrit dans un cycle de réalisations de Télé Millevaches autour des situations de handicap en milieu rural. Il est disponible en version sous-titrée pour sourds et malentendants.

« La mer est grande et bleue, c’est ce qu’ils disent… »

Ce reportage d'une télévision serbe rencontrée à l'occasion du festival retrace le parcours d'une jeune fille handicapée qui rêvait de voir Belgrade.

Sous l’aile d’un cheval

Au Foyer occupationnel médicalisé de Gentioux-Pigerolles, chevaux et pensionnaires avancent ensemble.

Ouverture

Télé Millevaches a passé une journée à l'appartement psycho-socio éducatif d'Ussel.

Les débroussailleurs de la DIège

Images de six adultes du foyer occupationnel des Tamaris à Sornac en atelier de nettoyage des berges de la Diège. Entretiens avec l'éducateur spécialisé qui encadre l'atelier et les participants.

Vivre sa surdité à l’école

La quotidien de Virginie à l'école d'Aubusson, sourde profonde de naissance, et les difficultés de la famille à inscrire leur fille dans un collège. Entretiens avec des professionnels de l'enseignement et du Service de soins pour déficients auditifs de la Creuse.

Comme un poisson dans l’eau

Le Centre d'accueil pour handicapés de Peyrelevade ouvre sa piscine aux membres de l'association Aquatile, dans une volonté d'intégration.

Tous artistes

Festival d'art au foyer occupationnel de La Courtine, qui héberge des personnes handicapées. Images d'ateliers et entretiens avec la directrice, le responsable de l'atelier arts plastiques, le responsable des ateliers techniques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.