Confinement – Émanciper le travail

Confinement – Émanciper le travail

Extrait de Confinement – lectures et quotidien, série documentaire - avril 2020

Huitième opus d’une série à durée indéterminée avec Bernard Friot et un passage de son essai Émanciper le travail.

Examinons l’usage du mot « travail ». Il y a derrière ce mot deux dimensions très différentes qu’il ne faut pas confondre. Une première dimension, c’est le fait d’être actif, de produire des biens ou des services : je fais du café et reçois un ami, je conduis des enfants à l’école, je vends des voitures, je couvre un toit. C’est le travail au sens de travail concret, qui réalise quelque chose qui va servir.
(…)
Mais lorsque quelqu’un de très actif dit : « Je cherche du travail », on voit bien que le mot « travail » a une seconde dimension : des parents qui conduisent leurs enfants à l’école ne travaillent pas, mais ils travaillent s’ils le font en tant qu’assistants maternels. Couvrir un toit comme bénévole d’une association de restauration de patrimoine, ça n’est pas travailler, mais ça l’est si c’est comme salarié d’une entreprise de bâtiment. Ici, le mot « travail » prend un sens qui ne renvoie plus au caractère concret de ce que l’on fait, mais aux rapports sociaux, et même à la violence dans les rapports sociaux qui fait que quelqu’un qui est pourtant en train de faire quelque chose d’utile cherche un travail. Comme s’il n’était pas complètement intégré (…). Dans cette seconde acception, le travail désigne toute activité dont le résultat bénéficie d’une reconnaissance sociale qui lui donne valeur économique.

Références

Fiche technique

Titre : Confinement – Émanciper le travail
Durée : 01 ' 49''
Date de production : avril 2020
Format : HD 1080
Production et distribution : Télé Millevaches
Réalisation : Guilhaume Trille (Télé Millevaches) / Extrait de l'essai "Emanciper le travail" de Bernard Friot
Droits : Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage dans les mêmes conditions 3.0 France (CC BY-NC-SA 3.0 FR)
Rushes conservés : oui
Photos du tournage : non

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *